La compétence faussaire

Comment fonctionne la compétence faussaire

La compétence faussaire, comme toutes les compétences à Outreterre, fonctionne sur une base de confiance. Le cas échéant, un symbole universel indique à tout joueur que le document qu’ils tient entre les mains est un faux mais qu’il est censé l’interpréter comme un original. Ce symbole est un petit cercle rouge barré d’une croix, rouge également. Il sera apposé dans le coin inférieur droit de tout texte falsifié et/ou à côté d’un sceau falsifié.

 

Exemple :

Tartempion, faussaire de son état, essaye de faire croire au valet de Duschmoll que ce dernier lui a écrit. Il réalise une fausse missive qu’il lui fait livrer (en ayant prit le soin de reproduire le symbole précité).

Le hic, c’est que Jérôme, le joueur de Jeanjean le valet connaît parfaitement l’écriture de son ami TO, le joueur de Duschmoll. Il saura donc que ce n’est pas réellement lui qui lui a écrit. Pourtant, dans le monde d’Outreterre, Duschmoll reçoit un faux bien réalisé et il ne peut que croire au contenu de la lettre (si celui-ci n’est pas totalement farfelu). C’est pour cela que nous avons besoin d’un signe.

A la lecture du pli, Jérôme verra le symbole de faussaire et devra donc interpréter le document comme un vrai.  Jeanjean va donc croire ce qu’il lit et probablement se jeter dans le piège tendu par Tartempion.

C’est ce que l’on appelle “ne pas jouer sur le hors-jeu”. Sans cela, la compétence est ingérable et c’est pour cela qu’elle repose sur une forme de confiance mutuelle.

 

Réaliser un faux

Pour réaliser un faux, un personnage doté de la compétence faussaire doit se munir de nécessaire à écriture et de cire à cacheter. Il lui faut également un échantillon de l’écriture à imiter (au moins deux lignes)  et, s’il veut imiter un sceau, d’un exemple du sceau à copier (pas l’outil, car dans ce cas, il n’aurait même pas besoin de la compétence faussaire, le sceau en cire). Réaliser un texte falsifié ne prend guère plus de temps que d’écrire un document original avec beaucoup de soin. Par contre, la création d’un sceau falsifié demande une heure.

 

Détecter un faux

Personne ne peut déceler un faux suffisamment bien fait. Cela doit être fait en jeu, par le RP, en confrontant le contenu du texte à la réalité. Par exemple en interrogeant la personne qui est supposée avoir écrit le document.

Les commentaires sont fermés.