Précisions sur les auberges et interlives

Nous avons remarqué ces derniers temps beaucoup de confusion dans l’esprit de nombreux joueurs sur les distinctions entre un interlive et une auberge. Afin de clarifier la situation et de limiter le développement d’un jeu à deux vitesses comme cela a pu être le cas lors de la première trilogie, nous vous rappelons ce qui différencie l’une et l’autre, sur base de ce qui avait été communiqué au début de cette nouvelle saga…

Qu’est-ce qu’une Auberge ?

Une Maison, un groupe, une faction est libre de se réunir en TI à tout moment dans le monde d’Outreterre. Par exemple, un conseil de famille, une fête, un conseil de guerre etc. Ces moments sont essentiellement et par nature propices à donner de la profondeur aux personnages, accessoirement à faire vivre socialement la Maison/le groupe/la faction. Quelques éléments de précision :

  • Les auberges sont libres d’être organisées par les joueurs.

  • Aucun éventuel scénario original proposé ne pourra y être déployé: si les joueurs partagent des éléments d’intrigue, ce seront des éléments du GN précédent.

  • Aucune implication de l’organisation (bien que des orgas puissent être présents à titre personnel, voire aider au cadrage du Monde).

  • Les événements des auberges ne modifient en aucun cas des éléments du BG de joueurs.

  • Aucune communication officielle de l’organisation n’y est liée.

  • Lors des auberges, aucune alliance, jeu diplomatique ou autre, impliquant une famille dans son entièreté (cela ne pourra être avalisé que lors d’un interlive). Seules des interactions individuelles non contraignantes (au mieux: promesse ou déclaration d’intention) peuvent s’y dérouler. Bref, aucun élément pouvant influencer un scénario…

  • Aucun échange d’aides de jeu (reliques, potions, morceaux de cadavres et autres joyeusetés).

  • Aucun.e mort/blessure/condamnation de PJ, groupe de PJ (ou PNJ liés à un groupe existant)/mariage (ou fiançailles)/baptême/contrat/traité/décret/alliance ne sera valide.

Tout cela signifie que vous pouvez jouer, autant que vous le souhaitez, votre personnage qui évolue dans le monde d’Outreterre. Il peut raconter ce qu’il a vécu, dire comment il perçoit l’avenir, ce qu’il compte en faire. Cependant, si la ligne scénaristique d’Outreterre le justifie, il est tout à fait possible, d’une part, que l’équipe d’organisation mette en scène des évènements (via storytelling), y compris rétroactifs, qui rendent les scènes jouées incohérentes ; et d’autre part que l’organisation donne des consignes contraires à ces engagements pour la suite du GN.

Ainsi, il est parfaitement possible que nous demandions à tel personnage qui avait promis son aide à tel autre de ne finalement pas honorer sa promesse en vertu d’un développement scénaristique cohérent à nos yeux.

Il ne s’agit que de jeu de socialisation !

Nous avons besoin de ces garanties pour effectuer un travail de scénarisation cohérent et riche, à la hauteur du jeu développé durant les GN. Surtout, nous avons besoin de ces garanties pour pouvoir travailler dans la sérénité et dans un certain confort, qui demeurera malgré cela, soyez-en assuré, tout relatif.

Concernant les engagements commerciaux : Dès la reprise du système économique (elle sera annoncée et des changements dans le système pourraient survenir), vous serez libres de signer à nouveau des contrats. Toutefois, ceux-ci ne seront pris en considération qu’au moment des dépouillements saisonniers de l’économie et non pas “en temps réel”, au fil de l’organisation des auberges et interlives.

En bref, une auberge n’a pas d’impact sur l’univers du GN, mais il peut avoir un impact significatif positif sur la qualité du jeu, l’immersion dans les backgrounds…

S’agissant d’initiatives de joueurs, tout événement qui se déroule durant une auberge ressort de la responsabilité de ses initiateurs et en aucun cas de TotalGN ou des organisateurs des Complaintes d’Outreterre. Le contenu scénaristique plus ou moins ambitieux ainsi que la vision qui est présentée de l’univers du GN Les Complaintes d’Outreterre sont également de la responsabilité des initiateurs de l’événement et n’engagent pas l’équipe d’organisation du GN.

Qu’est-ce qu’un Interlive ?

Durant la saison 2016-2017, en prélude au 5e Opus des Complaintes d’Outreterre, seuls 3 interlives officiels prendront place, présentés comme tels sur le site internet. Tout autre événement placé sous le label “Complaintes d’Outreterre” est une auberge et provient de joueurs.

L’organisation TotalGN, pour proposer du jeu pendant l’année, organisera avec l’aide des maisons concernées 2 interlives séparés (pour le Duc le 11 mars et pour la Duchesse le 22 avril) ainsi qu’un interlive de “confrontation” des belligérants, aka Das Experiment.

Un interlive a pour but de donner des coups d’accélérateurs ou d’orienter par du RP les dynamiques de jeu existantes, de produire des scènes qui seront connues de tous et engageront celles et ceux qui y participeront, et seront suivis d’un texte de campagne récapitulant les événements majeurs considérés comme connus de tous.

Quelques éléments de précision :

  • Des (élements de) scénarii validé y seront mis en jeu, avec un impact potentiel sur le back des joueurs, voir les backs de factions.

  • L’organisation communiquera explicitement dates, heures, prix, places disponibles et modalités d’inscriptions via le site et la page Facebook.

  • Lors d’un Interlive, les alliances, jeu diplomatique, engagement commerciaux ou autre, prennent leur plein effet. Ils impliquent joueurs, factions et organisations diverses, avec toutes leurs conséquences…

  • Les aides de jeu (reliques, potions, morceaux de cadavres et autres joyeusetés) peuvent y être employés, à quelques fins que ce soit.

  • Lors d’un interlive ont peut donc conclure un contrat, se fiancer, se marier, sceller une alliance, baptiser un enfant (ou en concevoir…) ou encore sceller une alliance… liste non-exhaustive. Ceci implique donc, aussi, que l’on peut y trouver la mort…

L’organisation mettra en place et en scène différents scénarios d’importance variable pour garantir du jeu à chaque participant(e). Elle s’engage par ailleurs sur la qualité de l’événement proposé: immersion, décorum, scénarii, prix, catering.

Bref, un Interlive, quelqu’en soient les résultats et sur tous les plans concernés (politique, économie, roture, militaire, religion, secret…) aura nécessairement des impacts significatifs sur la suite du continuum scénaristique du jeu. Nous ferons le maximum pour communiquer clairement ceci afin de ne pas handicaper les joueurs n’ayant pas l’opportunité d’y participer.

Les commentaires sont fermés.